l’Inde

Se déplacer
Avion ⭐️⭐️⭐️
Bus ⭐️⭐️⭐️
Tuk-Tuk⭐️⭐️⭐️

Durée
26 jours

Capitale
New Delhi

Communiquer
Hindi ⭐️⭐️⭐️ Bengali ⭐️⭐️⭐️ Anglais ⭐️⭐️

Période
Nov/Déc 17

Nbre d'habitants
1,29 Milliard

Voyage
backpack

⭐️⭐️⭐️

Saison
Automne 🍂

Monnaie
Roupie Indienne (INR)

Négocier les prix
⭐️⭐️⭐️


Budget*
21€/jour/pers

Légende       ⭐️⭐️⭐️ Facile       ⭐️⭐️ Intermédiaire      ⭐️ Difficile
* inclus : visa, hébergement, nourriture, déplacements, loisirs et exclu : avion, extras

  • Avant de partir
Et encore un pays d'Asie où il est nécessaire d'avoir un visa pour entrer sur le territoire 😣
Il est impossible de l'obtenir "on arrival" (à l'arrivée), mais seulement en remplissant le formulaire eVisa sur le site du gouvernement Indien (voir notre page "liens utiles")
 
Étant donné que nous étions au Népal, il était plus logique dans notre itinéraire de traverser la frontière par voie terrestre à Bhimdatta (passage le plus à l'ouest du Népal).
Nous avons d'abord dû obtenir nos visas à l'ambassade d'Inde de Katmandou ... et ça n'a vraiment pas été simple ! Finalement, nous avons eu une autorisation de 6 mois et double-entrée.  Si tu veux plus d'informations, voici un article dédié : Visa terrestre pour l'Inde 😉
  • Changer ses devises

Nous avons réussi à échanger quelques roupies Népalaises en roupies Indiennes juste avant de traverser la frontière et c'était plutôt bien d'avoir un peu de cash 💲

La CB est très peu utilisée et 90% des achats se font en liquide, nous te conseillons de retirer de l'argent car il est plutôt facile de trouver un "ATM".

👉 Bon à savoir : les distributeurs sont limités à 10.000  par retrait ! C'est un peu contraignant, mais tu peux faire plusieurs retraits. L'avantage c'est que les banques ne prennent aucun frais supplémentaires (seuls ceux de ta banque en France) et ça, c'est cool 👌

  • Traverser la frontière Népal (Bhimdatta) → Inde (Banbasa)

Une fois les visas pour l'Inde en poche, il est vraiment facile de traverser la frontière de Bhimdatta à Banbasa.
Il suffit de se présenter au poste douanier du Népal, d'obtenir le coup de tampon de sortie sur le passeport et de marcher jusqu'à ... une HORDE de tuk-tuk qui veulent tous t'emmener à Banbasa !

L'ambiance n'est déjà plus du tout la même alors que tu viens seulement de faire 150m en territoire "neutre" ... ça promet 🤣
Nous te conseillons de négocier très fermement le prix de ton transport (un prix correct est entre 60 et 80 ₹). Tu passeras ensuite par un premier "poste douanier" où on te demandera de t'inscrire sur un registre, puis un second (un peu plus officiel que le premier) où tu auras le droit à quelques questions sur tes origines, ton job, tes parents... Ah l'administration Indienne 😅

Et voilà, tu es officiellement en Inde et sans accroc 😉

  • Quoi faire en Inde ?
L'inde à elle seule pourrait être découpée en 4 pays tellement c'est vaste et tellement les différences sont grandes entres les régions. Notre parcours d'1 mois s'est étalé des régions du Nord (Uttarakhand, Himachal Pradesh et Uttar Pradesh), au Nord-Ouest (Rajasthan) et enfin à l'Est (Bengale-Occidental).
 
Direction le Nord-Est
  • Haridwar & Rishikesh : nous avons trainés nos sacs à dos jusqu'à Haridwar afin d'assister à la cérémonie du feu au bord du Gange. Premier stop que nous faisions en Inde, ça nous a vite mis dans le bain d'un pays où tout est bruyant car il déborde d'énergie ! Rishikesh est beaucoup plus paisible car un peu reculé et il fait bon y rester quelques jours pour prendre du bon temps. Lieu saint du yoga, c'est aussi un endroit parfait pour pratiquer des sports extrêmes (rafting, saut à l'élastique, parapente, etc.). Si vous avez un peu de temps, allez y faire un tour 😉
  • Shimla : ancienne capitale d'été des colons britanniques, cette ville ne ressemble à aucune autre. Perchée sur une montagne au début de la chaîne Himalayenne Indienne, les rues sont réservées aux piétons et il n'y a aucun bruit ! Oui oui, aucun bruit dans cette ville d'Inde (c'est possible) ! L'architecture est fabuleuse et les restaurants (quoi qu'un peu chers) sont très bons. Et puis il y a cette antiquité roulante, le "toy-train" qui mérite vraiment une petite visite. Ce train qui relie la ville de Kalka et construit en 1903, fonctionne toujours avec les wagons d'époques et sillonne à travers les montagnes du nord de l'Inde. Pas encore convaincu ? Voici un petit aperçu : Le "Toy-train" en vidéo 😉

Le Rajasthan : depuis le nord, nous avons fait le choix de rejoindre directement le Rajasthan sans nous arrêter à New Delhi, car lorsque nous y étions, un très fort pic de pollution sévissait et de nombreux lieux touristiques n'étaient pas accessibles.

  • Jaipur : cette importante ville fût notre premier arrêt au Rajasthan. Surnommée la "ville rose", elle possède de nombreux forts et temples plus beaux les uns que les autres. Nous avons visités Amber fort, Jaigarh fort, Jal Mahal (le palais sur l'eau) et Hawa Mahal (le palais des vents). Tous ces endroits sont éparpillés dans Jaipur, nous avons donc loués les services d'un tuk-tuk pour toute la journée. Nous avons sympathisé avec 2 autres backpackers et à 4 nous avons seulement payés 250 chacun. Une très bonne option pour se déplacer !
  • Bikaner : située aux portes du désert de Thar et proche de la frontière du Pakistan, cette "petite" ville laissée de côté par les touristes est vraiment agréable. Elle possède son propre fort (magnifique) mais nous avons préférés flâner dans la vieille ville, rencontrer les locaux et nous immerger dans l'Inde rurale. Une sortie dans le désert de 2 jours (5600 tout inclus pour 2) a été l'occasion de rencontrer des Bishnoï et monté à dos de dromadaires 🐪 (une expérience en soi 😅 : Le désert de Thar en vidéo). Assurément un de nos coups de cœur en Inde 👍
  • Jodhpur : comme sa grande sœur Jaipur, Jodhpur est surnommée la "ville bleue". Son fort majestueux, domine toute la ville et offre quelques photos incroyables lors du couché de soleil. Encore une fois, nos préférences se sont portées sur la vieille ville et sur "clock tower", le marché local.
  • Bundi : notre chemin nous a ensuite conduit dans cette petite ville pittoresque, un des rares endroits du Rajasthan où le tourisme ne s'est pas encore installé. Le fort n'est plus entretenu mais il vous permettra de faire quelques jolies photos et d'apercevoir le lac. Rien de particulier ici, mis à part les singes ... qui sont partout !

Retour au Nord ...

  • Agra : Comment ne pas s'arrêter ici, ville où est présente l'une des 7 merveilles modernes du monde ?! Alors oui, nous nous sommes levés très tôt pour apercevoir le levé de soleil et les couleurs rosées sur le marbres du Taj Mahal ! Magnifique et vraiment imposant 😲 Nous avons juste regrettés que la visite soit un peu "creuse" car une fois la photo de Google prise, il n'y a plus grand chose à voir... Les jardins sont minimalistes et l'intérieur du palais est un tombeau où reposent les cercueils du Raja et de sa femme, où l'on y voit rien de plus.
  • Varanasi : ... comment décrire notre passage dans cette ville ? Si vous voulez entrevoir une nouvelle vision du monde, de la religion, de la place de l'Homme sur la Terre et ne plus rien comprendre à tout ce que vous avez appris depuis petit, alors un petit séjour à Varanasi devrait vous plaire. Qualifiée de ville la plus sainte d'Inde, elle est l'endroit où de nombreux Indiens viennent soit finir leurs jours, soit se faire incinérer au bord du Gange, afin d'atteindre le nirvana. Nous en avons pris plein les yeux et étions forcés de constater qu'un respect immense s'invitait à nous par rapport à tout ce que nous observions ! Une petite promenade le long des ghats devrait vous permettre de changer de monde.. au moins pour quelques heures !

Et enfin, l'Est !

  • Kolkata : Ancienne capitale de l'Inde pendant le règne Britannique, Kolkata (anciennement appelée "Calcutta") a été notre dernier arrêt en Inde. Ville immense avec une architecture coloniale grandiose, nous avons apprécié terminer notre voyage ici. Et nous avons même profité de notre passage ici pour voir un film en ... Bengali ! Un moment assez drôle 😅
  • La nourriture

Alors là, ce fût une surprise ... épicée  Nous avions hâte de manger de la nourriture Indienne (on aime bien les restos Indiens ) mais on ne va pas vous cacher que ça a été assez compliqué aussi bien pour l'un que pour l'autre !

Il faut savoir que de nombreux Indiens sont végétariens et ne mangent que très peu de viande. Durant tout notre séjour, nous avons mangé seulement 2 fois du poulet. Bien entendu nous aurions pu en manger plus souvent, mais nous voulions manger comme les locaux afin d'être immergés dans leurs vies 

Ce pays étant le 2ème exportateur de riz dans le monde, on en mange quasiment à tous les repas. Les "chapatis" (équivalent au pain) et qui ne sont pas des "naans" , accompagnent tous les plats. Vous comprendrez que ce n'est pas très varié et même si les plats traditionnels (poulet biryani, curry, dhal ...)  sont bons et bien cuisinés, l'assaisonnement est si prononcé (salé, poivré, pimenté et épicé) que ça "titille" l'estomac.

Les petits déjeuners "anglais" étaient nos moments de réconfort où le piment rouge laissait place à la douceur du sucre et des œufs brouillés

  • Dormir
Les guesthouses/hostels où nous avons séjourné et que nous avons apprécié :
- "BedHubs" à Haridwar ⭐️⭐️
- "Into the unknown" à Rishikesh ⭐️⭐️⭐️
- "YMCA" à Shimla ⭐️
- "Lazy Mozo Backpackers Hostel" à Jaipur ⭐️⭐️
- "Vino Desert Safari" à Bikaner ⭐️⭐️⭐️
- "Cosy Guesthouse" à Jodhpur ⭐️⭐️⭐️
- "Shivam Tourist Guest House" à Bundi ⭐️⭐️
- "Lucky Restaurant & Guest House" à Agra ⭐️⭐️⭐️
- "Banaras Paying Guest House" à Varanasi ⭐️⭐️
- "The Lovely Room!" Airbnb à Kolkata ⭐️⭐️⭐️
 
Dormir en Inde est assez facile, mais attention aux prix ! On est souvent tentés de payer moins, cela dit en Inde la qualité peu être largement en dessous de nos attentes.
Pour plus de plaisir pour tes yeux, tu peux jeter un œil à nos photos et notre vidéo ICI
Laisser un commentaire

Les commentaires sont fermés.